Vin primeurs: Qu'est-ce que c'est ?

La primeur est un terme français qui signifie une forme d'achat de vin. En France, le vin primeur est ce type de vin vendu en privé. Le vin est préparé et affiné par la cave selon la procédure habituelle, mis en bouteille à son meilleur moment de consommation et livré à l'acheteur. Cette expression a deux sens. D'une part, il s'agit de vins très jeunes de la récolte en cours, qui selon la législation française peuvent être commercialisés. C'est particulièrement fréquent dans le Beaujolais et les Côtes du Rhône.

Qui peut vendre du vin ?

La condition essentielle pour être autorisé à vendre du vin est l’enregistrement auprès du bureau de commerce local. Dans ce contexte, la connaissance de la loi sur la protection de la jeunesse doit être prouvée, car la vente de boissons alcoolisées aux personnes de moins de 16 ans est interdite ; pour en savoir plus, cliquez ici. Le cadre juridique étant très complexe et comportant de nombreux écueils, un conseil juridique détaillé est vivement recommandé avant de démarrer une vente de vin. Pour des conseils juridiques complets également pour se protéger contre les avertissements avec l'avocat et expert internet qui se spécialise dans le commerce du vin et accorde aux membres Business Premium des conditions préférentielles pour certains services.

L'importance de l'année dans le système primeur à travers le climat à Bordeaux

Bordeaux bénéficie d'un climat doux qui ne connaît pas de variations extrêmes de température. La proximité de l'Atlantique prévient et régule les températures trop élevées et trop basses. Les vignobles bénéficient d'étés chauds et d'un ensoleillement important. Les hivers sont frais et pluvieux plutôt que vraiment froids. Il pleut plus à Bordeaux que dans toute autre région viticole française. Le moment de la pluie peut avoir un impact dramatique sur la floraison, le rendement, les maladies telles que la pourriture et les conditions de récolte. Ces conditions de soleil et de pluie régulièrement changeantes se traduisent chaque année et donc à chaque millésime par de fortes différences, tant dans le profil gustatif que dans la durée de conservation des vins.